LesRestos.com

On adorerait retrouver Cyril Lalanne dans un décor et une adresse plus raccord avec son talent. Plus grande, plus personnelle. En ce frisquet milieu d’octobre, la carte flamboie comme un automne canadien. Ambiance retour de chasse et champignons : en entrée, la croustade de grouse accompagnée d’un cœur de sucrine (9 €) est rustique, familiale et délicieuse ; et puis, plutôt que la fricassée de canard sauvage aux coings (15 €), un classique de la maison, le foie gras poêlé accompagné d’une galette de maïs (18 €), cuisiné dans les règles de l’art. On se repaît enfin de desserts (8 €) bien dans la couleur de saison : quetsches poêlées et glace au nougat ou sablé doré aux figues comme un crumble. De vraies goumandises ! Carte des vins nettement orientée Sud-Ouest : juranÇon, fronton, madiran et marcillac du Domaine Matha Laïris (24 €) : on a adoré son accent rocailleux. Compter 32 €.   M.G.